Colloques GEPS

Vous trouverez dans cette rubrique :


  • les informations pour le prochain congrès annuel du GEPS

  • les programmes des congrès du GEPS depuis 2003

  • la liste thématique des journées du GEPS


  •  

Prochains rendez-vous du GEPS

1138379_flyers_HD_Definitif.PDF

Vous pouvez déjà retenir les dates suivantes dans votre agenda : du 30 juin au 2 juillet 2020 à Caen, congrès de la FTSLU, sur le thème "Du Mal Etre au Bien Etre"

Nous vous tiendrons informés de l'avancée du programme .

 

Retour sur les 51e journées du GEPS : point de vue d'une psychiatre

Article paru sur le blog Infosuicide.org le 29 novembre 2019 :

Retours sur le 51èmes Journées du Groupement d’Etudes et de Prévention du Suicide  le 26 et 27 septembre 2019 (Ateliers de formation le 25 septembre 2019) Point de vue de N. Gisbert, psychiatre. Membre du CA CPS Paris

" Voici un résumé de mes notes sur le 51eme congrès du GEPS (25 au 27 sept19), présidées par le Pr Walter, vedette de l’étape. Et toujours président du GEPS..
( voir programme https://www.gepscongres.com/.)
400 personnes inscrites sur les 3 jours, me dit-on. Je ne connais plus personne, beaucoup de jeunes sont là et c'est tant mieux. Le thème est attirant aussi :
« LA PRÉVENTION DU SUICIDE, ENTRE SOUCI DE SOI ET SOUCI DE L’AUTRE »
Et après les ateliers de formation du mercredi, animés entre autres par JL. Terra, ( jeux de rôles), nous commençons donc par un peu de philosophie, des rappels qui ne nous feront pas de mal...

Lire l'article en intégralité

 

51e Journées du GEPS : ouverture des inscriptions

PROGRAMME_DEFINITIF_GEPS_Brest_2019_-.pdf

Les 51e journées du GEPS se sont tenues à Brest  les 25, 26 et 27 septembre 2019 sur le thème de : "La prévention du suicide, entre souci de soi et souci de l'autre"

Pendant ces 2 jours les notions de souci de soi et souci de l'autre ont été interrogées à partir de différents champs de connaissances (philosophie, biologie, pédagogie) afin de tenter de décrire comment elles peuvent se décliner au sein de stratégies de prévention du suicide dans les territoires et pour des populations spécifiques. Le champ de la formation au souci de l'autre ou à l'empathie et sur les outiles à utiliser dans le cadre d'une telle formation était bien sûr présent dans les réflexions.

"Si le suicide reste le seul problème philosophique vraiemnt sérieux" (Camus), un certain nombre de philosophes l'ont légitimé alors que d'autres l'ont condamné tout au long de l'histoire. Plus récemment, l'un d'entre eux, Michel Cornu (2000), a forgé à son sujet l'expression "éthique de l'inquiétude". Cette absence de repos, au sens éthymologique du terme, peut s'entendre à la fois à un niveau épistémologique (absence de repos sur un seul savoir constitué, donc nécessité d'une approche résolument interdisciplinaire de l'objet "suicide"), mais aussi comme une posture relationnelle, à savoir l'absence de repos vis-à-vis de l'autre, autrement dit le souci de l'autre. Si les sources philosophiques de ce souci de l'autre sont incontournables, de la responsabilité de Levinas ou la sollicitude de Ricoeur, en passant par l'inquiétude de Kierkegaard et la sollicitude ontolgique de Heidegger, d'autres lectures existent, plus neuroscientifiques. Des entraves également ainsi que des tensions éthiques, par exemple quand la bienveillance confine à la surveillance." M. Walter, Président du GEPS

 

50e Journée du GEPS

programme_ver_dfinitive.pdf

Pour les 50 ans du Groupement d'Etudes et de Prévention du Suicide, nous nous sommes retrouver à l'occasion de la Journée Internationale de Prévention du Suicide le lundi 10 septembre 2018 au Ministère des Solidarités et de la Santé,  à Paris sur le thème "De la formation aux professionnels à la prévention du suicide"

La journée fut riche en échanges, démontrant que la question de la formation est un enjeu essentiel dans l'amélioration de la prévention du suicide.

Pour revoir les interventions de cette journée, cliquez ici

 

49e Journées du GEPS

CONGRES_GEPS_2018-CORUM-def.pdf

Les 49e Journées du GEPS se sont déroulées à Montpellier du 10 au 12 janvier 2018 sur le thème "Prévention du suicide : connexion synaptique, digitale,sociale"

Programme riche et varié, allant des neurosciences au big data et réaffirmant le lien social comme facteur de prévention indispensable.

Découvrez le programme dans le fichier ci-joint. Suite à des difficultés techniques, les diaporamas et vidéos ne sont pas encore accessibles sur notre site. Nous en sommes désolés.

 

48e Journées du GEPS

Flyer_Congrs_FTSLU_2017.pdf

Les 47e Journées du GEPS se sont déroulées en mars 2017 sous l'égide de la FTSLU à Metz avec pour thème : "Evaluer pour agir : comment transmettre nos pratiques des urgences psychiatriques".

Vous retrouverez le programme en cliquant ICI

Les vidéos ne sont actuellement plus disponibles. Nous espérons pouvoir les remettre en ligne bientôt.

 

47e Journées du GEPS

GEPS_BOOK_7_DER.pdf

Les 47e Journées du GEPS se sont déroulées à Strasbourg du 7 au 9 janvier 2016 sur le thème "Suicide : savoir agir sur le contexte".

La journée pré congrès a été riche en nouveautés : media training sur le programme Papageno et atelier Ethique consacré à la question "Suicide et fin de vie".

Les 2 jours de congrès ont permis d'aborder le suicide sous des angles très divers, permettant apports et échanges de qualité.

Pour accéder à l'ensemble des vidéos, cliquez ici

 

Colloques GEPS-UNPS rétrospective

thmes_UNPS_et_GESP_final.pdf

L'Union Nationale pour la Prévention du Suicide et le Groupement d'Etudes et de Prévention du Suicide ont mené une étude rétrospective sur les thèmes des colloques choisis par chacune des associations depuis mleur création.

Une analyse croisée permet de retrouver les thèmes communs et les spécificités.

L'articulation entre Recherche et Pratiques est au coeur des efforts à poursuivre.

Ce travail a été présenté par le Dr Matthieu LUSTMAN à l'occasion des JNPS de février 2016.

 

46e Journées du GEPS

geps2014_livret_6juil.pdf

Le congrès du GEPS  s'est déroulé cette année en Martinique du 28 au 31 octobre 2014 sur le thème

"Le suicide est-il un traumatisme héréditaire? Rôle de l'environnement, du biologique et du trauma".

Vous trouverez en pièce jointe le programme complet des formations pré-congrès et du congrès.

Les conférences plénières sont étaient en ligne sur le site de l'Aforpom, association partenaire, mais qui a rencontré des difficultés. Nous espérons pouvoir les retrouver.

 

45e Journées du GEPS

Congrs_GEPS_2013_2me_annonce.pdf

"Prévenir le suicide dans le monde du travail" était le thème du  congrès du GEPS qui s'est tenu à Lyon du 22 au 25 octobre 2013 sur le thème

Dans le contexte actuel où le lien entre suicide et travail se construit par l'intermédiaire des risques psychosociaux, interroger les stratégies utiles pour améliorer la prévention du suicide s'avère indispensable.

Etaient invités à participer les professionnels de la santé, du monde du travail et de la santé mentale, ceux qui ont un rôle dans les ressources humaines, la sécurité et la qualité du travail ainsi que les professionels qui prennent soins des personnes en difficluté dans leur vie professionnelle.

Ces journées ont permis de nombreux échanges, riches en rencontres et recommandations utiles pour améliorer le bien-être au travail et la prévention d'une souffrance parfois source de conduites suicidaires. 

Les travaux du colloques sont accessibles aux membres du GEPS et aux congressistes via le login et le mot de passe communiqués.

44e Journées du GEPS

programme_Nancy2012.pdf

Le congrès du GEPS de 2013 en partenariat pour la première fois avec la Fédération Trauma-Suicide-Liaison-Urgences s'est tenu à Nancy du 19 au 21 septembre 2012 sur le thème de "L'Art de la rencontre.

Les quatre sociétés scientifiques AFERUP, AFORCUMP-SFP, GEPS, et Société de Psychologie Médicale et de Psychiatrie de Liaison de Langue Française se sont réunies pour la première fois à Nancy pour un congrès commun de la toute nouvelle Fédération Trauma Liaison Suicide Urgences autour de L’Art de la rencontre.

Des apports de l’éthologie sur le comportement animal aux notions d’attachement et d’empathie, qu’est-ce qui définit la rencontre ? Pourquoi la rencontre est-elle si difficile lors des situations de crise dans le domaine de la psychopathologie et quelles sont les conditions d’une vraie rencontre dans notre pratique quotidienne avec nos patients ? La rencontre est-elle un art ou une technique psychothérapique ? Peut-on parler de neurobiologie de la rencontre ? Quelles relations entre la notion de transfert et celle de rencontre ? La rencontre est-elle nécessaire au changement ? Quels sont les aspects de la rencontre avec l’adolescent, des toutes premières interactions mère enfant, de la rencontre via internet ? Quelle peut-être l’influence de l’interculturalité ? Peut-on parler d’une éthique de la rencontre ?

Pour en savoir plus, allez dans la rubrique vidéos

43e Journées du GEPS

prog_suicide.pdf

Les 43emes Journées du GEPS se sont déroulées à Caen du 15 au 19 novembre 2011 avec pour thème cette année : "Le SUICIDE : Fait humain ou Enjeux de société"

Voir les vidéos

La société a considérablement évolué ces dernières années, confrontant le monde de la Santé Mentale à un accroissement sans précédent des demandes de soins. Bien que le nombre des décès par suicide ait diminué, l’expression du mal-être psychique par le biais d’idées suicidaires ou de
tentatives de suicide demeure toujours aussi fréquente. Plus que jamais, les comportements suicidaires dévoilent, au delà de leurs dimensions psychopathologiques, le suicide comme un fait humain face aux enjeux de société.

Les journées de pré-congrès et de formation ont proposé l’approfondissement de thèmes déclinés autour de la crise suicidaires, tant chez les jeunes, les personnes âgés ou la sensibilisation à la psychodynamique en milieu professionnel.
Les journées plénières, avec exposés et réflexions, ont décliné le thème du suicide à travers les enjeux sociétaux actuels. Quel rôle joue internet dans la médiation des propos et des comportements suicidaires chez les jeunes ? Comment décrypter le malaise sociétal croissant et ses liens avec la souffrance psychique ? Comment comprendre les comportements suicidaires nombreux et médiatisés en milieu professionnel ? Sans omettre le débat éthique autour du « suicide assisté » et les mises en perspective historique.
C’est autour de ces questions d’actualité, en présence de conférenciers internationaux francophones, que nous vous avons proposé de débattre à Caen, ville chargée de culture, d’histoire et d’émotions.

42e Journees du GEPS

Programme détaillé GEPS 2010.pdf

Les 42emes Journées du GEPS se sont tenues à Versailles les 23 et 24 septembre 2010 avec pour objectif de faire le bilan de 10 ans de programme à la Prévention du suicide et de l'impact de la démarche qualité dans les actions déclinées sur le territoire national.
Le thème était "Prévention du suicide : Pertinence des Organisations et des Pratiques de Soins"

En 2000, avec la conférence de consensus, la stratégie nationale de prévention du suicide lançait un vaste programme avec pour objectifs une meilleure prévention des crises suicidaires, une meilleure détection des situations à risque, une meilleure prise en charge et une amélioration des connaissances. Dix ans après, et avec plus de 10 500 suicides par an, l’enjeu pour notre pays reste tout aussi important !
La mobilisation des médecins et acteurs de prévention s'est intensifiée au fil des années, dans une
dynamique constante d'amélioration. Les travaux de recherche permettent d’avancer tant dans la compréhension des facteurs en cause que dans l’évaluation des réponses à apporter aux patients. La diffusion des connaissances se poursuit grâce aux journées de rencontres et aux formations proposées. Différentes équipes s’impliquent dans l’organisation de soins innovants afin de s’adapter aux spécificités de chaque territoire de santé. Cela suscite le développement de coopérations en réseau ou en partenariats.
Le Groupement d’Etudes et de Prévention du Suicide et le Réseau de Promotion pour la Santé Mentale dans les Yvelines Sud se sont associés pour proposer deux jours de formations, suivies de deux journées plénières avec exposés et débats, dans le but d'améliorer les pratiques des acteurs de la prévention du suicide.
Y ont été discutées et partagées les organisations de soins et les approches les plus pertinentes en l'état actuel de nos connaissances, ainsi que les axes d’amélioration à poursuivre. Dans le contexte international actuel, qui façonne le soin à partir de recommandations, il apparaît plus que jamais indispensable de questionner les avancées permettant de construire les prochaines années.

41e Journées du GEPS

41emesJourneesGeps2009.pdf

Les 41emes Journées du GEPS se sont déroulées sous l'égide de l'IAEP du 2 au 6 février 2009 à Genève. A cette occasion étaient réunies les associations se préoccupant des urgences psychiatriques, de la prévention du suicide et de psychotraumatologie.

Pour retrouver le programme, adressez-vous à l'IAEP.

 

40e Journées du GEPS

programme définitif congrès 2008.pdf

Le congrès du GEPS 2008, qui s'est déroulé à Lyon, avait pour thème "Les Mots pour écouter", invitation à nous pencher sur l’art de la conversation au service de l’exercice de notre
métier.
Comment décrire, expliciter, perfectionner ce que chacun d’entre nous fait pour établir une relation, écouter, comprendre et aider un autre ? L’enjeu de chaque rencontre est de faire naître progressivement une lumière douce dans une intériorité chargée d’une histoire personnelle et relationnelle afin d’en voir les contours, les ombres, les peurs, les événements et les souffrances. De quelles manières accéder aux informations pertinentes pour qu’un dialogue devienne un acte professionnel ? Comment conduire un entretien non directif tout en donnant au patient le sentiment d’être soutenu dans sa parole et accompagné par un professionnel compétent ?
Ce congrès, avec ses conférences, ses ateliers et ses sessions pré-congrès de formation continue, a été l’occasion d’approfondir les spécificités de l’entretien dans les situations suivantes :
- la psychiatrie de l’enfant, de l’adolescent, de l’adulte et de la personne âgée, quels que soient les lieux d’exercice ;
- la psychologie médicale et la psychiatrie de liaison ;
- les psychothérapies ;
- les interventions de crise ;
- les soins palliatifs.
Ces journées ont permis de partager les progrès de la réflexion et des connaissances dans les domaines de la prévention du suicide, de la psychiatrie de liaison et de la psychologie médicale et de faire le point sur les travaux et réflexions concernant l'empathie et l'alliance thérapeutique. Des neurosciences à la génétique, en passant par l'attachement et la trajectoire de vie, chacun a pu apporter une pierre à cet enjeu majeur qu'est la capacité de maintenir le dialogue quand l'insupportable est là.




 

39e Journées du GEPS

CESAME 2e prog 2007- prog def.pdf

Les XXXIX Journées du GEPS se sont tenues les 15 et 16 juin 2007 à l'Abbaye Royale de Fontevraud en collaboration avec les Journées de Psychiatrie du Val de Loire sur le thème
"Alliance thérapeutique et refus de soins".

Qu'est-ce que dire oui? qu'est-ce que dire non? Qu'est-ce qu'un refus de soins? Comment l'évaluer? Comment l'entendre, le comprendre, le légitimer, l'excuser, le justifier ou au contraire le refuser?
La clinique du refus est une véritable expertise des capacités à consentir. Entre alliance et refus, cette clinqiue des acceptations et des renoncements est une clinique vivante, moderne et qutotidienne, dont la complexité mérite une approche plurielle où se trouvent convoquées les lectures médicales, psychiatriques, psychanalytiques, psychopathologiques, juridiques, éthico-philposophiques, religieuses et culturelles.
 

38e Journéees du GEPS

Programmedéfinitifgeps2006.pdf

Les XXXVIII Journées du GEPS se sont tenues à DIJON les 21,22 et 23 septembre 2006 sur le thème : "La Crise suicidaire : Quelles formations pour quelles interventions?", réunissant plus de 660 personnes!

La crise constitue un moment de rupture dans l’existence du sujet. Dans son sens originaire, la crise c’est le temps décisif, le moment de la sentence dont l’issue est marquée du sceau de l’incertitude. La notion de crise fait référence à un moment de déséquilibre, une transition entre deux périodes d’évolution.
Qu’en est-il de la crise suicidaire ? Celle-ci marquerait plutôt pour le sujet le sentiment d’être dans une impasse, avec l’impossibilité de concevoir une autre issue que la mort. Cependant, existe-t-il toujours dans ce moment de crise un désir de mort ? N’y a-t-il pas le désir, exprimé paradoxalement, de vivre une vie autre ?
Reconnaître la crise suicidaire, permettre au sujet de ne plus être envahi, voire submergé par les idées morbides, tels sont les enjeux de l’intervention de crise. Permettre en effet qu’il puisse y avoir possibilité de changement à partir de celle-ci.
Ces journées se sont articulées autour d’une réflexion sur la crise suicidaire, sa clinique, les
modes d’intervention, les formations à l’intervention, la prévention.

36e Journées du GEPS

Couv2.pdf

En 2004 nous avons eu des Journées très riches à Poitiers sur le thème "Mal-être, Bien-être, Quelles ressources pour agir?"

Journées du GEPS

LISTE_JOURNEES_DU_GEPS_v2018.pdf

L Journées du GEPS, 2018 : Paris : La formation à la prévention du suicide pour les professionnels

XXXIX Journées du GEPS, 2017, Montpellier : Prévention du sucide : connexion synaptique, digitale, sociale.

XXXVIII Journées du GEPS, 2016, Metz : Congrès de la FTSLU : Evaluer pour agir : comment transmettre nos pratiques des urgences psychiatriques

XXXVII Journées du GEPS, 2015, Strasbourg : Suicide : savoir agir sur le contexte

XXXVI Journées du GEPS, 2014, Fort-de-France : Le suicide est-il un traumatisme héréditaire?

XXXXV Journées du GEPS, 2013, LYon : Prévention du suicide en milieu professionnel

XXXXIV Journées du GEPS, 2012, Nancy : L'Art de la Rencontre (congrès de la FTSLU)

XXXXIII Journées du GEPS, 2011, Caen : Le Suicide : Fait Humain et Enjeux de société

XXXXII Journées du GEPS, 2010, Versailles : Prévention du Suicide : Pertinence des Organisations et des Pratiques de Soins

XXXXI Journées du GEPS, 2009, Genève : Coûts et efficacité des interventions auprès des suicidants.

XXXX Journées du GEPS, 2008, Lyon : Des Mots pour écouter.

XXXIX Journées du GEPS, 2007, Angers : Alliance thérapeutique et refus de soins.

XXXVIII Journées du GEPS, 2006, Dijon : La Crise suicidaire : Quelles formations pour quelles interventions?

XXXVII Journées du GEPS, 2005, Lyon : La détresse psychique à l'hôpital et au sein des institutions. Comment prévenir le suicide des personnes prises en charge?

XXXVI Journées du GEPS, 2004, Poitiers : Mal-être, Bien-être. Quelles ressources pour agir?

XXXV Journées du GEPS, 2003, Nancy : Impact du suicide sur l'entourage, les soignants et les institutions.

XXXIV Journées du GEPS, 2002, Brest : Secrets, Confidences, Responsabilités.

XXXIII Journées du GEPS, 2001, Lille : Résilience et facteurs de santé.

XXXII Journées du GEPS, 2000, Paris : Epidémiologie du suicide en Europe

XXXI Journées du GEPS, 1999, Albi : Suicide et violence, de l’individuel au collectif.

XXX Journées du GEPS, 1998, Paris :Les conduites suicidaires, vie publique et vie privée

XXIX Journées du GEPS, 1997, Rennes :La répétition et le suicide.

XXVIII Journées du GEPS, 1996, Poitiers : Suicide et vie professionnelle, les risques du métier.

XXVII Journées du GEPS, 1995, Saint- Etienne : Après le suicide, ceux qui restent.

XXVI Journées du GEPS, 1994, Chambéry : Suicide et cultures.

XXV Journées du GEPS, 1993, Nancy :L’intentionnalité suicidaire.

XXIV Journées du GEPS, 1992, Paris : Relais et lieux de soins dans l’aide aux suicidants.

XXIII Journées du GEPS, 1991, Barcelone : L’après-geste suicidaire.

XXII Journées du GEPS, 1990, Sens : Suicide, médicament-relation thérapeutique.

XXI Journées du GEPS, 1989, Bruxelles : Suicide et agression.

XX Journées du GEPS, 1988, Lille : Corps et suicide.

XIX Journées du GEPS, 1987, Clermont-Ferrand : Evènements de vie et gestes suicidaires.

XVIII, Journées du GEPS, 1986, Bordeaux : Suicide et institution.

XVII Journées du GEPS, 1985, Lyon : Ethique et suicide.

XVI Journées du GEPS, 1984, Amiens : Suicide et alcool.

XV Journées du GEPS, 1983, Carcassonne : Suicide et famille.

XIV Journées du GEPS, 1982, Angers : Prévention du suicide et des comportements auto-destructeurs, suicide, euthanasie, droit à la mort.

XIII Journées du GEPS, 1981, Paris : Dépression et suicide.

XII Journées du GEPS, 1980, L' Alpe d’Huez : Question sur les équivalents suicidaires.

XI Journées du GEPS, 1979, Bandol : Erotisme et suicide-Epidémiologie en milieu méditérranéen.

X Journées du GEPS, 1978, Saint Etienne : Les différences sexuelles dans le comportement suicidaire.

IX Journées du GEPS, 1977, Nancy : Réponse au phénomène suicide.

VIII Journées du GEPS, 1976, Reims : Les écoutes du suicidant.

VII Journées du GEPS, 1975, Toulouse : La crise suicidaire.

VI Journées du GEPS, 1974, Strasbourg : Limites et possibilités de l’abord et des soins aux suicidants.

V Journées du GEPS, 1973, Le Mans : Épidémiologie du suicide, réalisation pratique, incidences prophylactiques.

IV Journées du GEPS, 1972, Bruxelles : La prévention du suicide : mythe ou réalité.

III Journées du GEPS, 1971, Paris : Suicide et mass média.

II Journées du GEPS, 1970, Lyon : "Le Médecin face à la mort" (dans le cadre du XII ème Colloque International de Psychologie Médicale de Langue Française).

I Journées du GEPS, 1969, Strasbourg : "Aspects médico-psychologiques de l’intoxication aux barbituriques."




 

Ne pas suivre ce lien au risque de bannissement du site !