News

Quelques informations récentes sur la question du suicide

Rapport d'implantation du dispositif VigilanS

Vous trouverez dans cet article un lien ver le rapport de synthèse de l'implantation du dispositif de prévention de la récidive suicidaire VigilanS déployé dans cinq territoires pilotes entre 2015 et 2018. 

VigilanS est un dispositif de soin post-hospitalier à destination des suicidants qui consiste à assurer une veille et un recontact systématque du patient. En 2018, la ministre de la santé a annoncé sa généralisation sur l'ensemble du territoire national.

Consultez le rapport : "Analyse qualitative de l'implantation du dispositif de prévention de la récidive suicidaire VigilanS dans 5 territoires pilotes (2016-2018). Bretagne, Hauts de France, Jura, Normandie, Occitanie. Rapport de synthèse (30 p)" en cliquant ici 

A partir d'un corpus de données qualitatives recueillies entre septembre 2016 et décembre 2018, le présent rapport décrit les conditions organisationnelles et opérationnelles d'implantation du dispositif VigilanS dans les cinq territoires pilotes, identifie les freins et les leviers à sa mise en oeuvre, et propose des préconisations en vue de futures implantations.

 

Mise à jour des 3 thématiques de prévention des conduites suicidaires et du suicide en Auvergne-Rhône-Alpes

Mise à jour par l'Institut Régional Jean Bergeret des 3 répertoires thématiques de prévention des conduites suicidaires et du suicide en Auvergne-Rhône-Alpes.


C'est la deuxième version, avec mise à jour 2019 et extension au territoire Auvergne pour couvrir la grande région. 

Le répertoire sur l’aide à distance et la téléphonie sociale peut servir à l’échelle nationale. 

Répertoire 2019 – Structures de prévention du suicide Auvergne- Rhône-Alpes – Répertoire 2019 – Aide à distance et téléphonie sociale Auvergne- Rhône-Alpes – Répertoire 2019 – Accompagnement du deuil et postvention Auvergne- Rhône-Alpes

Ces outils sont à destination des acteurs institutionnels, bénévoles et professionnels pouvant rencontrer dans leurs pratiques des personnes en souffrance. Ils ont pour objet de permettre l’orientation des personnes concernées ou de leur transmettre directement certaines ressources.

Vous les trouverez également  en cliquant sur ce lien 

Source article : blog Info Suicide

 

Etude recherche : Conduites suicidaires chez les personnes adultes sans abri : une revue de la littérature

ETUDE RECHERCHE menée par Pierre JANNEL, sous la direction d'Edouard LEAUNE

Thèse d'exercice : Médecine : Lyon 1 : 2019

Université Claude Bernard (Lyon). Organisme de soutenance

Accès en ligne au texte intégral

Accédez au résumé sur le Blog d'Info Suicide

 

Etude recherche : Le risque suicidaire des médecins à la double lumière du bien-être au travail et de la personnalité

ETUDE RECHERCHE : Le risque suicidaire des médecins à la double lumière du bien-être au travail et de la personnalité  par Joséphine Davin ; sous la direction du Dr Jorge Lopez-Castroman
Thèse d'exercice : Médecine : Université de Montpellier : 2019

Davin, Joséphine Auteur
Lopez Castroman, Jorge. Directeur de thèse
Université de Montpellier. Faculté de médecine. Organisme de soutenance


Accès en ligne : (Accès UM uniquement)

Accédez au résumé disponible sur le Blog Info Suicide

 

Journée Mondiale de Prévention du Suicide le 10 septembre 2019

2019_wspd_brochure.pdf

La JMPS, la Journée Mondiale de la Prévention du Suicide, est à l’initiative de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et de l’AIPS (Association Internationale pour la Prévention du Suicide). Elle a pour objectif de mobiliser l’ensemble des acteurs qui ont un rôle à jouer dans la prévention et dans la prise en charge du suicide, et de sensibiliser l’opinion publique à cette problématique qui n’épargne aucune couche de la population.

Les suicides et les tentatives de suicide révèlent en effet une souffrance personnelle, liée ou non à une pathologie, ou à un malaise social qui prive la personne de sa liberté de choisir la vie. Si cette souffrance est reconnue, acceptée ou canalisée, ses effets ne sont pas inéluctables : le passage à l’acte peut être prévenu (cf. Charte de l’Union Nationale de la prévention du suicide).

Le suicide est, dès lors, une problématique de santé publique, et n’est pas la seule responsabilité des experts.

Retrouvez ci-dessus la brochure officielle de la Journée mondiale de la prévention du suicide 2019. La brochure n'est disponible qu'en anglais pour le moment mais le sera en français prochainement. 

N'hésitez pas à consulter le site internet  de l'Association internationalle pour la prévention du suicide pour toute informations ou consulter les différentes ressources disponibles. 

 

Pourquoi les hommes se suicident-ils plus que les femmes ?

Article publié sur le site Allodocteurs.fr le 13/06/19 : 

75% des morts par suicide sont des hommes, soit 6 750 hommes en France. Contrairement à ce qui se passe chez les femmes, ce chiffre important ne baisse pas chez les hommes, particulièrement entre 35 et 65 ans. 

Partout, en Europe, les hommes se suicident beaucoup plus que les femmes, c’est en fait, le cas dans la plupart des pays les plus développés économiquement. D’ailleurs ce chiffre de 75% de morts par suicide chez les hommes est le même aux Etats-Unis. Certains auteurs américains parlent aujourd’hui de "crise silencieuse" en parlant de la santé mentale des hommes.

Retrouvez l'article en intégralité ainsi que la vidéo

 

36e congrès de la SFFPO les 13,14 et 15 novembre 2019 à Montpellier

SFFPO19_Programme_1ere_annonce_v29.05.19.pdf

Les 36èmes journées du congrès de la SFPO (Société Française et Francophone de Psycho-Oncologie) auront lieu au Corum de Montpellier les 13, 14 et 15 novembre 2019. Le congrès aura pour thème : "La relation au coeur des innovations en cancérologie". 

Le GEPS participera à ce congrès et sera notamment présent sur l'atelier 2 lors de la journée des ateliers de formation continue. Cet atelier portera sur le risque suicidaire : comprendre, former, évaluer, prévenir. 

Renseignements et inscriptions au : 05 57 97 19 19 ou sur le site www.congres-sfpo.com

Consultez le programme complet ci-dessus. 

 

Info Suicide : A Limoges, chez Ecoute et Soutien, les 18-30 ans peuvent venir confier leur souffrance psychologique

Article publié sur le blog d'Infosuicide le 11/03/19 : 

Attention et compréhension : Olivier Quintard fait partie des psychologues d’Ecoute et Soutien. Ce professionnel depuis 19 ans a participé à l’ouverture de l’antenne de Limoges, en juin 2017.

Hébergée dans les locaux de la Mission locale, 31, avenue Baudin à Limoges, Ecoute et Soutien offre une oreille attentive aux jeunes adultes en proie à des souffrances pouvant les conduire à commettre l’irréparable. [...]

Lire l'article en integralité 

 

Papageno : Etat de stress post traumatique et risque suicidaire

Cet article publié sur le site Papageno sur le thème de l'Etat de stress post traumatique et le risque suicidaire rappelle ce qu'est le stress post traumatique et comment il se manifeste chez les personnes confrontées à des évènements traumatisants, pouvant les pousser au suicide. L'article parle également des signes avant-coureurs du suicide qui peuvent être repérés et qui doivent alerter :

" Une semaine après Sydney Aiello, un autre rescapé de la fusillade de Parkland aux Etats-Unis, qui avait fait 17 morts dans un lycée de Floride en février 2018, a mis fin à ses jours.

Nous y voyons un motif supplémentaire à l'application de précautions popur limiter les risques de contagion chez les plus vulnérables, sans toutefois nuire à la qualité de l'information.

Rappelons notamment qu'un geste suicidaire, quel qu’il soit, est toujours la conséquence de facteurs multiples et enchevêtrés, y compris lorsque l’un d’eux apparait avec plus d’évidence que les autres (être témoin ou victime d’un attentat par exemple). En rendant compte de cette complexité, vous réduisez le risque de passage à l’acte et l’impression de fatalité pour des personnes exposées à des évènements similaires...

[...]

Pour lire l'article en intégralité, cliquez-ici

 

Risque de récidive suicidaire : quelle temporalité ? Réponse avec le Pr Jollant

Une étude récente publiée dans Epidemiology and Psychiatric Sciences permet d'adapter aux facteurs de risque le suivi post-hospitalisation des personnes suicidantes. Lire l'article

 

Journée mondiale de la santé mentale du 10 octobre 2019

La Journée mondiale de la santé mentale, célébrée le 10 octobre, est l’occasion de sensibiliser l’opinion aux problèmes de santé mentale et de mobiliser les efforts en faveur de la santé mentale. 

Cette année, le thème est la prévention du suicide. Chaque année, près de 800 000 personnes se suicident et de plus en plus de personnes se suicident. Chaque suicide est une tragédie qui affecte les familles, les communautés et des pays entiers et a des effets durables sur les personnes laissées pour compte. Le suicide survient tout au long de la vie et constitue la deuxième cause de décès chez les 15-29 ans dans le monde.

Plus d'information sur le site de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) 

 

Psychotraumatismes : une prise en charge encore partielle du territoire

Dix centres consacrés à la prise en charge des victimes de psychotraumatismes seront lancés à l’été 2019, le temps de débloquer les dotations qui s’élèvent à 400 000 euros par structure. A la suite d’un appel à projets, ont été choisis les CHU de Dijon, de Tours, de Strasbourg, de Lille, de la Martinique, les hospices civils de Lyon, les établissements de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) Sud et Nord, le projet des trois CHU de la région Occitanie (Toulouse, Montpellier, Nîmes), et le projet commun du CHU de Nice et de la Fondation Lenval.

Lire l'article en intégralité 

 

Papageno : L’effet Werther, quelques précisions utiles

Article publié sur le site Papageno le 8 mai 2019 : 

L’actualité ravive les considérations autour de la contagion suicidaire, et plus particulièrement de l’effet Werther. L’occasion pour Papageno d’apporter quelques précisions scientifiques sur le sujet.

Lire l'article en intégralité

 

Article de recherche : améliorer la santé mentale dans les soins primaires

Étude d'un an sur le déploiement d'applications pour smartphone dans un programme multisites d'intégration des soins de santé primaires et de la santé comportementale :

Cette étude multicentrique démontre la faisabilité, l’opportunité et les défis de l’intégration d’applications smartphone dans un environnement de soin primaire en psychiatrie.

Lire l'article en intégralité

Édité par: Philip B. Ward , Université de New South Wales, Australie

Revu par: Sophie Faulkner , Université de Manchester, Royaume-Uni  / Andrew Ian Gumley , Université de Glasgow, Royaume-Uni  / Stephanie Allan , Université de Glasgow, Royaume-Uni, en collaboration avec l'examinateur AG

 

Journées des secteurs de psychiatrie en milieu pénitentiaire

D9HaPvWWkAUa3Wj.jpg

Les 27èmes Journées des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire se dérouleront du 6 au 8 avril 2020 à Cherbourg à la Cité de la mer. 

Pour la première fois, les Journées des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire ne sont pas organisées par un service médico-psychologique régional (SMPR),  mais par un secteur de psychiatrie générale qui intervient en milieu pénitentiaire.

L'occasion était toute trouvée d'avoir une réflexion collective sur une psychiatrie unitaire et non clivée entre exercice en milieu pénitentiaire et milieu ouvert où le parcours d'un usager oscille tout en rencontrant des professionnels exerçant les mêmes missions.

Le thème de ces journées sera : Psychiatrie enfermée, Psychiatrie obligée, Psychiatrie oubliée, mais Psychiatrie libérée ? 

Organisées par la Fondation Bon Sauveur de la Manche  dont l'activité sectorielle assure les soins dans les maisons d'arrêt de Cherbourg et de Coutances, avec le soutien de l'Association des Secteurs de Psychiatrie en milieu Pénitentiaire et de nombreux autres partenaires, dont Latitude Manche, l'agence d'attractivité du département de la Manche.

Source : site internet de l'ASPMP

 

Affiche Chiffres clés sur le suicide

Suicide_chiffres_cles_F2RSM5962.pdf

Une affiche sur les chiffres clé du suicide en France à destination de tous.

Merci au programme Papageno pour son action.

 

Suicide de médecin hospitaliers : interview Dr Alvarez

Suicide de médecins hospitaliers : la médecine du travail lance l'alerte. 

En début d’année, quelques jours après le suicide du Pr Barrat sur son lieu de travail à l’hôpital Avicenne, l'Association Nationale de Médecine du Travail et d’Ergonomie du Personnel des Hôpitaux (ANMTEPH) a interpellé le ministre de la Santé Agnès Buzyn sur la dégradation de l’état de santé mentale des médecins hospitaliers.
Dans cette missive elle prévenait : « les médecins du travail, dans les hôpitaux où nous sommes encore présents, sont les témoins d’une souffrance de plus en plus marquée des professionnels de santé » avant d’appeler à la mise en place de plans de prévention dans les hôpitaux.
Pour donner la parole à ces « lanceurs d’alerte », le JIM (Journal International de Médecine) a rencontré le docteur Alice Alvarez, médecin du travail et secrétaire générale de l’ANMTEPH.

Retrouvez l'interview du Dr Alvarez, médecin du travail et secrétaire général de l'ANMPTEPH (Association Nationale de Médecine du Travail et d'Ergonomie du Personnel des Hôpitaux) : disponible sur le site du JIM  ou sur Viméo

 

Les suicides dans la police ne sont pas "une fatalité" selon Christophe Castaner

Article paru sur Lefigaro.fr le 12/04/19 sur les suicides dans la police :

Christophe Castaner a estimé aujourd'hui que les suicides dans la police n'étaient pas une «fatalité» en promettant de mettre «les bouchées doubles» pour lutter contre ce fléau persistant dans l'institution: depuis le début de l'année, 24 policiers se sont donné la mort.

Lire l'intégralité de l'article

 

Etude recherche : Revue de littérature taux de suicide chez les personnes suicidaires ayant reçu leur congé de l'hôpital sur un demi siècle.

Article publié le 15 avril 2019 sur le blog Infosuicide.org : 

Les taux de suicide chez les personnes suicidaires ayant reçu leur congé de l'hôpital ont diminué de 50 %.
source "Suicide rates in suicidal people discharged from hospital down 50%"  10 avril 2019  Isabelle Dubach newsroom.unsw.edu.au*

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'UNSW de Sydney a exploré un demi-siècle de recherche sur les taux de suicide des personnes ayant reçu leur congé de l'hôpital après avoir présenté des pensées ou des comportements suicidaires.

Lire l'article en intégralité

 

Le poste de délégué ministériel à la santé mentale et psychiatrie est officialisé

Article publié sur le site Hospimédia le 30 avril 2019, par Caroline Cordier :

Un décret précise les missions du nouveau poste de délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie, confié à Frank Bellivier. Elles concernent la mise en œuvre de la feuille de route d'Agnès Buzyn, la diffusion des innovations...


Au Journal officiel daté du 30 avril, un décret institue le délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie, placé auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé. Il précise les missions relevant de sa compétence. Ce nouveau poste a été confié par Agnès Buzyn le 10 avril au Pr Frank Bellivier, professeur des universités-praticien hospitalier de psychiatrie adulte à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris. Il est ainsi chargé de "mettre en œuvre la stratégie nationale en faveur de la santé mentale et de la psychiatrie, de s'assurer de son déploiement [...], de contribuer à accompagner les évolutions de la psychiatrie afin de développer des prises en charge de qualité, diversifiées, personnalisées et accessibles à l'ensemble de la population".

À cette fin, précise le décret, le délégué a pour mission en premier lieu "d'entretenir des échanges réguliers" avec les différents acteurs nationaux et territoriaux concernés par la santé mentale et la psychiatrie. Et notamment, les acteurs suivants : les associations des usagers du système de santé et les associations des familles de personnes souffrant de troubles psychiques ; les professionnels médicaux, paramédicaux, médico-sociaux et sociaux et leurs organisations représentatives ; les fédérations d'organismes gestionnaires d'établissements de santé et d'établissements et services médico-sociaux ;  les doyens et les conférences universitaires et les administrations et organismes compétents.

Il devra "apporter les éclairages requis" pour la mise en œuvre de la stratégie nationale — c'est-à-dire pour l'essentiel de la feuille de route présentée par Agnès Buzyn le 28 juin 2018 — en contribuant "à améliorer, soutenir et diffuser les connaissances scientifiques, les bonnes pratiques, les innovations et les modalités organisationnelles efficientes". Enfin, le délégué est chargé de coordonner la mise en œuvre de cette stratégie et "d'accompagner son déploiement dans les régions et les territoires".

Pour ce faire, il pourra solliciter, "en tant que de besoin, les services et le corps d'inspection" placés sous l'autorité de la ministre, ainsi que les établissements publics placés sous sa tutelle. Il peut aussi bénéficier du concours de moyens de fonctionnement et de personnels mis à sa disposition par le ministère. Dès sa prise de fonctions et sa première visite de terrain à Lille, Frank Bellivier a notamment été accompagné de Patrick Risselin, qui travaille au secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales. Il y est chargé depuis 2017 de l'évaluation des performances des ARS et de leurs missions dans le champ médico-social. Le nouveau délégué prévoit, comme il l'a expliqué dans un entretien à Hospimedia mi-avril, de constituer une "petite équipe resserrée de trois, quatre personnes, sans doute évolutive".

 

<   1 à 20 sur 22   >
Ne pas suivre ce lien au risque de bannissement du site !