Colloques-Formations

Congrès du geps

Le GEPS organise depuis presque 40 ans des journées de rencontres et de réflexions autour de la problématique du suicide.

Différents thèmes ont ainsi été abordés, intéressant aussi bien les professionnels que les associations d'usagers.

Vous trouverez dans cette rubrique la liste complète ainsi que le programme des dernières journées et l'annonce du prochain congrès du GEPS.
 

Prochains congrès

Quelques RV essentiels pour apprendre, réfléchir, se former.

Liste non exhaustive.

Formation nationale prevention du suicide

Schema_deploiement.pdf

Contexte 

La prévention du suicide, urgence mondiale pour l’OMS (2014), est un axe prioritaire en France depuis 2000, date de la conférence de consensus « la crise suicidaire : reconnaitre et prendre en charge », qui fut la base d’un programme de formation largement diffusé. 
Outre le constat d’une décroissance régulière du nombre de décès par suicide actuellement en deçà de 10 000 par an, l’évaluation du Programme National d’Action Contre le Suicide (PNACS) a permis de montrer la nécessité d’actions correctrices dans le domaine de la formation, notamment en termes d’actualisation des concepts et d’une meilleure visibilité des formateurs.

Parallèlement à cette évaluation se sont mises en route diverses actions de Santé Publique, à savoir :  

-        La mise en œuvre de la loi 2016-41 de Modernisation du Système de Santé (MSS) (article 69, 26/1/2016) et des Projets Territoriaux de Santé Mentale (PTSM- Décret 2017-1200 du 27 juillet2017)

-        L’installation du Conseil National de Santé Mentale (CNSM) en octobre 2016, puis du Comité Stratégique de la Santé Mentale et de la Psychiatrie (CSSMP) en juin 2018

-        Les travaux des Projets Régionaux de Santé (PRS) en région

-        Le Plan National de Santé Publique (26/03/2018) dont l’une des mesures phare est le recontact des suicidants

Les orientations récentes en matière de prévention du suicide sont inscrites dans l’axe1-action 6 de la feuille de route du comité stratégique de la santé mentale et psychiatrie du 28 juin 2018.  Elles comprennent deux grands axes :

-        Un axe de prévention et de promotion de la santé mentale, en favorisant l’information du public et en prévenant la contagion suicidaire

      -    Un axe dans le domaine du soin, en favorisant le recontact des suicidants dès leur sortie de l’hôpital (programme VigilanS) et en redéfinissant les axes de formation autour de l’intervention de crise, et plus particulièrement autour de la crise suicidaire

Ces orientations doivent être mises en œuvre de manière simultanée : comme l’indique la feuille de route en page 11, il s’agit d’« un ensemble d’actions intégrées de prévention du suicide » .

La formation à la prévention du suicide, un nouveau programme

La formation à la prévention du suicide est un axe essentiel car, en participant à un meilleur repérage et une meilleure prise en charge des personnes suicidaires, nous pouvons espérer une prise en charge plus précoce et plus adaptée, une diminution du taux des suicides et tentatives de suicide et une amélioration de la qualité de vie des personnes suicidaires et de leur entourage.

Le GEPS, fort de son partenariat avec le Réseau québecois sur le suicide et les troubles de l’humeur associés, a proposé un nouveau programme de formation. Il a été élaboré sur l’année 2017-2018 afin de répondre aux exigences exprimées. Il permet également de répondre aux nécessités du terrain en proposant des contenus de formation plus adaptés aux besoins de chacun.

Cette formation est déployée en région par des formateurs nationaux du Geps. Ils formeront à leur tour des formateurs régionaux, ces derniers formant ensuite des intervenants. Ce déploiement d’agents multiplicateurs renforcera la première ligne des intervenants.

Cette formation permettra de favoriser un cadre conceptuel uniforme et d’établir un langage commun sur le repérage, l’évaluation et l’intervention de crise, en vue d’en accroître la portée et l’efficacité.

Ce programme comprend 3 volets :

-        Une formation à "l’intervention de crise / crise suicidaire" à destination des cliniciens des établissements médicaux et médicaux sociaux (quel que soit leur mode d’exercice) et intervenant auprès de personnes en crise suicidaire. S’appuyant sur les résultats de recherche d’efficacité de traitement, elle s'inscrit dans le cadre de l'amélioration des pratiques et de l'approfondissement des connaissances sur la crise et plus particulièrement la crise suicidaire, en favorisant l’apprentissage de l’intervention autour de situations cliniques. La conceptualisation de la crise en fonction d’une typologie claire, replacée dans un contexte multidimensionnel, va mieux guider le travail de ces intervenants et permettre ainsi une meilleure adéquation entre l’expression de la crise et l’intervention offerte.

-        Une formation à l’Evaluation de la crise suicidaire permettant d’évaluer l’urgence la dangerosité, le type de crise et les leviers d’actions. Elle s’adresse également à des cliniciens, qui travaillent auprès de personnes à risque suicidaire.

-        Une formation de sentinelles. Elle s’adresse à des personnes repérées comme ayant des dispositions spontanées au souci de l’autre, reconnues comme telles, qui vont aider (voire accompagner) à l’orientation d’une personne en vulnérabilité suicidaire et qui appartiennent à un réseau. Cette formation ne s’adresse pas à des cliniciens.

Ce programme permet également de comparer les pratiques constatées aux recommandations du GEPS au travers des échanges régionaux et nationaux prévus pendant ce programme. Par ailleurs, la collaboration avec le Canada pourra permettre une comparaison internationale des formations et des pratiques.

Les formateurs nationaux ont tous été formés aux formations "intervention de crise suicidaire", "Evaluation"et "Sentinelle". 

Ce nouveau programme de formation repose sur : 
    - un partenariat formalisé entre le GEPS et le Réseau québécois sur le suicide et les troubles de l’humeur associés, garant de la qualité de la formation, et le Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec

-   un partenariat formalisé entre le GEPS et le ministère français des solidarités et de la santé

-  une architecture de déploiement conçue en lien étroit DGS/GEPS/ARS
-   un pilotage par les ARS en collaboration avec les formateurs nationaux
-   une formation déployée par les formateurs régionaux

Afin de garantir la qualité de la formation, chaque formateur national a signé une charte décrivant ses engagements.et visée par son employeur.

Chaque formateur national a par ailleurs reçu une attestation de compétences qui a été délivrée à l’issue de la formation et qui atteste de la double compétence clinique et pédagogique attendue pour être formateur national à l’intervention de crise.

Les formations de formateurs régionaux sont prévues  en 2019 avec les ARS. Le déploiement cevrait être effectif dans chaque région à compter de 2020.

Si vous êtes intéressé, rapprochez-vous de votre ARS, en charge du déploiement régional.

Formations

Ne pas suivre ce lien au risque de bannissement du site !