News

Quelques informations récentes sur la question du suicide

Colloque "Vulnérabilités et passages à l'acte des femmes aux différents stades de la vie" - 23 et 24 juin 2021

Programme_Colloque_VulnerabilitesJuin2021.pdf

Colloque international "Vulnérabilités et passages à l'acte des femmes aux différents stades de la vie" les 23 et 24 juin 2021 en distanciel ou présentiel (selon l'évolution de la crise sanitaire).

Lieu : Université Catholique de l'Ouest, Bretagne Nord (37 rue Maréchal Foch, 22200 GUINGUAMP)

Sur inscription uniquement : accédez au formulaire d'inscription

Contact : 02 96 44 46 46 - Mail : vulnerabilitesdesfemmes@gmail.com

Outil de prévention à destination du grand public : la plateforme internet #DitesJeSuisLà

La plateforme internet #DitesJeSuisLà est un outil de prévention à destination du grand public et notamment des proches des personnes en cirse suicidaire. On y retrouve des conseils et des ressources pour aider au mieux ses proches.

En lien avec cette intiative, il faut également retenir la création d'un réseau de sentinelles via la formation Sentinelle dans le cadre du progamme national de prévention du suicide et l'absolue nécessité de garder un lien avec les personnes ayant fait un geste suicidaire via le dispositif VigilanS.

Présentation de la plateforme en vidéo avec le Dr Pauline BOUDIN (Psychiatre)

Webinaire 2020 3èmes rencontres prévention santé : initiatives innovantes et remarquables

Bourses de recherche 2021 du CN2R

Le CN2R (Centre National de Ressources et de Résilience) lance 2 appels à projets pour :

- Le financement d'un projet de recherche postdoctoral : 110 000€ maximum pour 24 mois

- Le financement de la dernière année d'un projet de recherche doctoral (inscritpion en doctorat obligatoire) : 40 000€ maximum pour 12 mois.

Consultez l'appel à projet 

Les soumissions se font en ligne cette année. 

Numéro national de prévention du suicide : le CHU de Lille en charge du déploiement

Dans la continuité de la Feuille de route santé mentale et psychiatrie de 2018, le Ségur de la santé a confirmé la volonté de mettre en service pour l’ensemble de la population française un numéro de prévention du suicide. Suite à un appel à projet lancé en décembre dernier, le CHU de Lille, fort de son expertise et de sa dynamique partenariale sur la prévention des conduites suicidaires, a été désigné comme pôle national en charge du déploiement opérationnel de ce numéro dédié. Une première étape qui lance les travaux d’un numéro national, qui verra le jour le 10 septembre 2021, à l’occasion de la Journée internationale de prévention du suicide.

Lire l'article en intégralité sur le site Santementale.fr

Ressources possibles période COVID 19

Numeros_ressources_en_rapport_avec_des_dispositifs_locaux.pdf

Pendant cette période de pandémie et de confinement, il est particulièrement important d'être bien informé (et pas trop) et de faire face aux troubles générés par le stress.

Vous trouverez dans cette liste des sites d'information, des ressources pour vous faire du bien, les numéros d'écoute que nous avons trouvés.

En cas de détresse psycho-sociale (caractère anxiogène du confinement, sentiment d’insécurité, difficultés relationnelles, idées suicidaires …), appelez le numéro vert national : 0.800.130.000

TCA : Documents ressources COVID-19

La Fédération Française Anorexie Boulimie (FFAB) est une association qui regroupe des spécialistes du dépistage, du diagnostic, de la prise en charge, du traitement et de la recherche sur les troubles du comportement alimentaire (TCA), ainsi que des représentants des fédérations et associations de familles et d'usagers.

Voici quelques ressources fiables et de qualité au sujet de la pandémie du Covid-19 mises à jour au 22/04/20.

Consulter l'article

Dispositif de soutien et d'écoute aux professionnels du secteur de la santé

Le 9 avril, le ministère des Solidarités et de la santé a annoncé la mise en place d'une plateforme nationale d'écoute à destination de tous les professionnels de santé, qu'ils exercent en milieu hospitalier, médico-social ou libéral.

Une initiative qui vise à pallier les situations d'isolement professionnel et proposer à tous une assistance psychologique dans cette période de crise sanitaire, liée à l'épidémie de Covid-19. Ce numéro vert n'est pas le seul accessible aux professionnels qui souhaitent un soutien : il existe un répertoire de dispositifs nationaux ou locaux, par téléphone ou en ligne.

Lire l'article en intégralité et accéder aux ressources

Source : Hospimédia

Sommeil et rythmes en confinement

Sommeiletrythmesenconfinement.pdf

Le confinement lié à la pandémie du CoVid-19 entraîne d’importants bouleversements dans la vie de chacun tels qu’une absence des routines habituelles sociales, professionnelles, de loisirs, de la prise en charge des enfants, du couple, des proches et des activités partagées, etc… Dans ce contexte, nos horloges internes ont beaucoup plus de mal à conserver des rythmes réguliers, et cela peut entrainer des symptômes désagréables tels que ceux ressentis lors d’un décalage horaire (troubles de l’appétit, de l’humeur, de l’énergie, etc).

Si vous êtes une personne souffrant d’un trouble de l’humeur dépressif ou bipolaire, votre horloge biologique est particulièrement sensible aux perturbations de votre environnement et ce contexte de confinement peut ainsi être à risque d’épisodes dépressifs ou (hypo)maniaques. Vous devez particulièrement prêter attention et conserver vos routines durant cette période afin de maintenir une humeur stable.

Consultez le guide en pièce jointe ci dessus

Infosuicide.org : post spécial Covid19 et prévention du suicide

L'article paru sur le blog d'Infosuicide.org le 29 avril 2020 reprend les différents outils destinés aux professionnels de santé et au grand public pour favoriser l'information sur le Covid-19. Dans ce contexte, de nombreuses mesures sont mises en place dans le lutte contre la propagation du virus. De nombreux centres, structures, associations, professionnels de santé mentale, collectifs solidaires... se mobilisent pour maintenir une activité favorisant majoritairement le téléphone en cas de souffrance psychique, mal-être, idées suicidaires.

Consultez l'article en intégralité

Monique Seguin, membre du GEPS, admise au Cercle d'excellence de l'UQ

Monique SEGUIN, psychologue au Département de psychologie et psychoéducation de l'UQO (Université du Québec en Outaouais) depuis 1993, chercheuse de grande valeur au sein du groupe Mc Gills d'études sur le suicide (GMES) à l'Institut Douglas et membre du GEPS a consacré nombre de ses travaux à la prévention du suicide. Elle a écrit avec le Professeur Terra le premier programme national de formation à la prévention du suicide, et co-écrit le deuxième programme porté par le GEPS depuis 2018, issu de son travail au Québec. Elle est également l'auteur d'un programme de postvention en cours de finalisation dans sa version française. 

Elle a reçu les honneurs du Réseau de l'Université du Québec lors de sa rencontre annuelle qui s'est tenue le 26 août 2020 en mode virtuel. Spécialiste de la prévention du suicide reconnue mondialement, la Profeseure Seguin a été admise au cercle de l'UQ. Nous lui adressons toutes nos félicitations !

Lire l'article qui lui est consacré sur le site de l'UQO

Troubles bipolaires : les électrochocs réduisent fortement le risque suicidaire

Le traitement par électrochocs réduit de 84% le risque de suicide chez les patients bipolaires. Il serait donc efficace et permettrait à une grande partie des malades de retrouver une vie normale.

1% des Européens, soit environ 5 millions d’individus souffrent de troubles bipolaires. Il s’agit de troubles de la santé mentale très courants qui se caractérisent par une instabilité émotionnelle et des sautes d'humeur très sévères. Les patients qui en sont atteints subissent la répétition, l’alternance ou la coexistence d’épisodes d'excitation maniaque - sensation extrême de bien-être et d’euphorie - mais aussi moments de mélancolie et de dépression. Ce mélange peut entraîner un risque accru de suicide.

Lire l'article en intégralité

Source : Pourquoi Docteur

Guide "Parler du suicide et de la santé mentale sur les réseaux sociaux"

STOP_SUICIDE_guidelines_reseaux_final.pdf

Ces dernières semaines la question du suicide et de la santé mentale a pris de l’ampleur dans le débat public comme sur les réseaux sociaux. Face à la crise du COVID, nombre d’entre nous sont confronté.e.x aux défis qui affectent de plus en plus le moral et les émotions. Les témoignages à ce sujet se multiplient, et des personnalités très suivies sur les réseaux sociaux se sont également fait le relai de ces messages poignants. Briser le tabou sur le suicide est bénéfique pour la prévention. Mais il s’agit d’un sujet sensible, qui doit être abordé avec la plus grande délicatesse pour éviter tout risque d’incitation.

Source : Pratique en santé

Outil en prévention du suicide pour les cinéastes, réalisateurs et créateurs d’œuvres de fiction

Guide_suicide_cineastes_scene_ecran.pdf

L'Organisation mondiale de la Santé a lancé un outil en #PréventionSuicide pour guider les cinéastes, réalisateurs et créateurs qui souhaitent traiter du suicide de façon éclairée et sécuritaire dans leurs oeuvres de fiction.

Ce guide (en anglais) que vous pouvez retrouver ci-dessus contient des informations pour les cinéastes et autres personnes impliquées dans la création, le développement et la production de contenu pour écran (films, séries, programmes télévisés, etc.) ou sur scène (productions théâtrales) afin de garantir que la description du suicide sur écran et sur scène est exacte et appropriée. Il vise également à minimiser l'impact positif que peuvent avoir les représentants du suicide, tout en minimisant les éventuels impacts négatifs, en particulier chez les personnes vulnérables.

Comme pour les reportages dans les médias, la représentation du suicide à la télévision, au cinéma ou en streaming en ligne peut avoir des effets d'imitation. En outre, si les représentations du suicide ne représentent pas fidèlement la réalité, elles peuvent contribuer à la méconnaissance de la nature du suicide par le public, nourrir les mythes et empêcher une prévention efficace du suicide. cependant, les représentations axées sur la résolution de la crise suicidaire peuvent réduire le risque de suicide chez les téléspectateurs. En outre, la promotion de tels programmes ou représentations offre l’occasion de souligner l’importance de chercher de l’aide et de prendre soin de soi et des autres, et de fournir des messages d’espoir.

La Réunion : département d'Outre-mer où l'on se suicide le plus

91 personnes en moyenne mettent fin à leur vie, chaque année, sur l'île de la Réunion. L'île est ainsi le département d'Outre-mer où l'on se suicide le plus. Il est donc important d'accorder une attention particulière aux personnes suicidaires pour éviter les passages à l'acte. 

Dans le cadre des journées annuelles de prévention du suicide, l'association "SOS solitude" a organisé le 21 février dernier un colloque à l'université du Tampon où des professionnels de santé ont échangé avec le public sur le thèmùe du bien-être et mal être chez les séniors. Un récent centre téléphonique de l'unité "VigilanS" a été installé au Port. Un dispositif en place depuis moins d'un an.

Retrouvez l'article de la 1ere en intégralité

Conduites suicidaires chez les ados

Des chercheurs de l’UQAM collaborent à un numéro spécial de la revue française Perspectives Psy. 

Plusieurs professeurs du Département de psychologie, dont Catherine Herba, Réal Labelle, Diane Marcotte, Brian Mishara et Michel Tousignant, ont collaboré à un numéro spécial de la revue française Perspectives Psy consacré à la dépression et aux conduites suicidaires à l’adolescence. Paru en août dernier, ce numéro propose une série d’articles rédigés par des chercheurs canadiens à partir d’exposés présentés au colloque franco-canadien de psychiatrie et de psychopathologie tenu à l’UQAM en juillet 2019.

Lire l'article en intégralité

Source : UQAM

Le dispositif VigilanS s'élargit à toute la Franche-Comté

Le dispositif de prévention de la récidive suicidaire, VigilanS, était en place dans le Jura. Il s’adresse désormais aussi aux personnes du Doubs, Haute-Saône et Territoire de Belfort qui ont fait une tentative de suivi et qui souhaitent bénéficier d’un suivi personnalisé.

Lire l'article de France TV Info en intégralité

Guide de l'OMS : faire ce qui compte en période de stress

guide-stress-oms-fre.pdf

L'Organisation Mondiale de la Santé propose un guile illustré : faire ce qui compte en période de stress, à découvrir ci-dessus. 

Ce livre est divisé en cinq sections, contenant chacune une nouvelle idée et technique. Ces techniques, faciles à apprendre, peuvent vous aider à réduire votre niveau de stress en quelques minutes par jour. Vous pouvez lire une section, prendre le temps de faire les exercices et de mettre votre apprentissage en pratique pendant quelques jours, puis passer à la section suivante. Sinon, vous pouvez lire le livre en entier, appliquer ce que vous pouvez, puis le lire une deuxième fois en prenant davantage le temps d’assimiler les idées et de vous exercer aux techniques présentées. Pratiquer et appliquer les idées proposées dans votre vie est la clé pour réduire votre niveau de stress. Vous pouvez lire le livre à la maison, pendant vos pauses ou périodes de repos au travail, avant de dormir ou à tout autre moment où vous pouvez consacrer quelques minutes à prendre soin de vous.

Si vous constatez que les exercices proposés dans ce livre ne sont pas suffisants pour faire face au stress intolérable que vous vivez, demandez de l’aide auprès des services sociaux ou de santé concernée ou de personnes de confiance au sein de votre communauté.

Source : OMS

Article de recherche : améliorer la santé mentale dans les soins primaires

Étude d'un an sur le déploiement d'applications pour smartphone dans un programme multisites d'intégration des soins de santé primaires et de la santé comportementale :

Cette étude multicentrique démontre la faisabilité, l’opportunité et les défis de l’intégration d’applications smartphone dans un environnement de soin primaire en psychiatrie.

Lire l'article en intégralité

Édité par: Philip B. Ward , Université de New South Wales, Australie

Revu par: Sophie Faulkner , Université de Manchester, Royaume-Uni  / Andrew Ian Gumley , Université de Glasgow, Royaume-Uni  / Stephanie Allan , Université de Glasgow, Royaume-Uni, en collaboration avec l'examinateur AG

Etude recherche : Conduites suicidaires chez les personnes adultes sans abri : une revue de la littérature

ETUDE RECHERCHE menée par Pierre JANNEL, sous la direction d'Edouard LEAUNE

Thèse d'exercice : Médecine : Lyon 1 : 2019

Université Claude Bernard (Lyon). Organisme de soutenance

Accès en ligne au texte intégral

Accédez au résumé sur le Blog d'Info Suicide

<   1 à 20 sur 32   >
Ne pas suivre ce lien au risque de bannissement du site !